Rôle des concepts du japonais première langue dans des tâches sur les temps verbaux du français langue étrangère

Translated title of the contribution: Rôle des concepts du japonais première langue dans des tâches sur les temps verbaux du français langue étrangère

Research output: Contribution to journalArticle

Abstract

<p><i>Cet article présente l'analyse de tâches à l'oral sur les temps du passé (passe composé, imparfait, plus-que-parfait) en français langue étrangère réalisées par une étudiante de japonais première langue en 2<sup>ème</sup> année dans une université au Japon, et enregistrées sur une période d'environ 6 semaines. Dans ces tâches prévues pour une approche d'inspiration vygotskienne dite « par concepts », il est apparu que les stratégies de résolution mises en oeuvre par l'étudiante impliquaient la première langue. Mais comment ? L'hypothèse proposée est que les concepts de la première langue servent pour penser le verbe prédiqué de l'énoncé en langue étrangère. Dans l'analyse, on observe que l'étudiante réfléchit aux valeurs d'aspect du verbe en japonais. S'aidant ensuite d'un savoir métalinguistique sur les équivalences entre les deux langues, elle utilise les concepts japonais jugés adéquats pour constituer les catégories des temps en français. À la lumière de ces résultats, on suggère deux façons d'intégrer la médiation de la première langue pour améliorer l'approche.</i></p>
Original languageUndefined/Unknown
Pages (from-to)103-120
Number of pages18
JournalRevue japonaise de didactique du fran&#231;ais
Volume12
Issue number1
DOIs
Publication statusPublished - 2017

Keywords

  • Enseignement du français au Japon
  • temps du passé
  • médiation
  • concepts
  • influence de la première langue

Cite this